A bout de force,

A bout de souffle,

Les jambes coupées...

Je ne peux plus travailler, je ne peux plus danser...

 

Je demande le droit de partir,

Certains diront qu'on ne sait pas ce que nous reserve l'après...

J'aimerai être libre de cette souffrance qui pèse sur mes épaules.

J'ai compris que c'était ma naissance qu'on me faisait payer.

Je pensais n'y être pour rien, ne rien avoir demandé.

Pourtant parait-il qu'on demande à être là. Cette idée ne me séduit pas puisque je n'arrive pas à trouver pourquoi!

de la souffrance, c'est tout...la mort autour de moi.

Moi aussi je veux partir